Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Auriez-vous quelques conseils pour que l'on puisse s'en sortir tous?

10 février 2020 - Mia...

Bonjour, Je suis la dernière d'une fraterie de trois enfants. J'ai 20 ans et mes deux grands frères n'habitent plus à la maison pour l'instant et depuis quelques années pour leurs études. J'aime mes parents profondément mais depuis quelques années rien ne va plus chez eux, en particulier dans le comportement de mon père. Il n'a jamais levé la main sur ma mère mais il dit des choses absolument choquantes et qui ne devraient pas être dites, surtout pas devant moi (pour vous donner un exemple, nous en avons marre de l'écouter faire des grands discours sur tout et n'importe quoi et de l'entendre dire qu'il a raison. Alors lorsqu'on en a marre on ne lui répond pas et suite à cela maman essaie souvent de changer de sujet. Récemment après une situation similaire, mon père a sorti une phrase du style "va bien te faire baiser ailleurs" ... "par tous tes potes de la commune et tout ce qui va avec"). Il a également un comportement très oppressant et il prend beaucoup de place, conditionnant toujours l'humeur de tout le monde et instaurant une espèce de crainte constante à savoir s'il va être de bonne humeur et donc que l'on va pouvoir parler normalement et tranquillement ou non. Ce n'est pas quelqu'un de méchant il a un bon fond, il a des valeurs et des principes importants. Cependant je pense qu'il est totalement dépressif voir même un peu border line de temps en temps. Il refuse toute aide puisqu'il se considère comme totalement en bonne santé, et les rares fois où il a eu contact avec des psychologues, il a toujours réussi à "s'en sortir" dans le sens où il a manipulé la/le psychologue au point que ce/cette dernier/ère ne sache pas quoi faire avec lui. Ma mère souffre beaucoup mais elle s'est toujours promis de tenir bon tant que nous n'étions pas stables dans noter vie. Cependant je voudrais qu'elle puisse être heureuse, et même pour mon père j'aimerais qu'il soit bien et qu'il redevienne un bon père et pas une personne autoritaire qui essaie de se raccrocher à une vieille époque qui n'est pas la nôtre. Mais ma maman a également très peur pour l'argent étant donné que mon père a le salaire principal de la famille (bien qu'elle aie toujours travaillé). Il joue aussi là-dessus pour faire un espèce de chantage. De plus leur contrat de mariage se base sur le fait que chacun récupère ce qui lui appartient et comme ils n'ont jamais imaginé se séparer, il y a énormément de biens au nom de mon père mais qui n'on pas forcément été totalement "acquis" par lui. C'est très difficile car je ne suis pas en mesure de partir de la maison étant en étude mais cette situation devient invivable. Et pourtant aucun des dos ne fait rien... A partir de tout cela, est-ce que vous auriez quelques conseils pour que l'on puisse s'en sortir tous ? Est-ce que la loi puni cela ? Et si oui, comment la faire appliquer sans détruire notre famille ? Comment pourrais-je faire accepter de l'aide à mes parents et en particulier à mon père ? Merci pour votre aide.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Nous nous excusons du délai de réponse, nous avons reçu beaucoup de questions dernièrement.

Vous êtes préoccupée par le comportement de votre père envers votre mère et vous souffrez de l'ambiance familiale oppressante qui règne à la maison. Vous dites que votre mère "veut tenir bon" pour vous, les enfants.

Le comportement de votre père est de la violence psychologique qui a des conséquences sur la santé physique et psychique des victimes. Vous ne voulez pas "détruire" votre famille, cependant ces comportements sont punissables par la loi, sur plainte. Vous pouvez également appeller la police 117 si vous vous sentez vous-même ou votre mère en danger. 

Vous dites que votre père manipule et ne reconnait pas que son comportement est violent. Vous pensez qu'il souffre de dépression. Il est difficile de changer une situation à la place de la personne que l'on veut aider. Cependant lorsque l'entourage agit pour trouver des solutions pour lui-même, cela peut avoir des effets sur toute la famille. Le site Männer gegen Männer-Gewalt qui offre des thérapies spécialisées pour les hommes utilisant la violence. 

Concernant votre mère, vous pourriez essayer de la convaincre d'aller chercher elle de l'aide auprès d'un service spécialisé pour les victimes de violence conjugale. Solidarité femmes région biennoise 032 322 03 44 est un service francophone et les collaboratrices l'écouteront, l'accompagneront si elle souhaite entamer des démarches et l'aideront à chercher des solutions acceptables pour elle. Vous pouvez l'accompagner pour faciliter ce premier pas. Elle est victime au sens de la Loi sur l'aide aux victimes d'infractions (LAVI) et a droit à une aide gratuite. 

Vous-même êtes non seulement témoin des violences verbales envers votre mère, mais également directement victime du comportement de votre père, ce qui rend votre situation d'autant plus difficile. Vous avez également droit à l'aide de la LAVI et vous pouvez aussi vous adresser à ce même service. Il est important de ne pas banaliser la situation pour vous-même et de rester à l'écoute de vos émotions et de ce qui est supportable ou pas pour vous. 

En espérant que ces quelques pistes vous auront aidée à vous orienter, nous vous souhaitons beaucoup de courage et restons à votre disposition pour d'autres questions.  

retour aux questions

Posez-nous votre question