Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3

retour aux questions

Questions/réponses

Je vis une situation anormale dans mon couple, cela ressemble à de la violence. Que faire?

11 octobre 2021 - C_1...

Bonjour,

Je suis navrée de vous déranger mais je vis actuellement une situation compliquée au sein de mon couple. Je ne sais pas vraiment comment la qualifier mais je trouve cela anormal. Cela ressemble à de la violence, du contrôle..

Je suis épuisée et ne sais plus vers qui me tourner. C’est difficile d’en parler avec nos proches…

Merci pour votre aide et soutien.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous vivez actuellement une situation compliquée dans votre couple et vous suspectez de la violence psychologique, plus particulièrement du contrôle de votre partenaire. Cela vous épuise et vous cherchez de l’aide.

Nous saluons votre courage et votre demande de soutien. Briser le silence est le premier pas à faire lorsqu’on rencontre des difficultés et l’aide extérieure est nécessaire pour sortir d’une situation de violence.  

Nous comprenons tout à fait qu’il soit difficile d’en parler à vos proches. La honte et la culpabilité sont des émotions qu’on peut ressentir lorsque nous vivons une telle situation. Ce sont souvent des conséquences de la violence qui nous emprisonne dans un cercle vicieux et nous empêche ainsi d’en parler autour de nous pour trouver des solutions. L’épuisement que vous ressentez en est une également.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seule. Nous sommes là pour vous aider à identifier ce que vous vivez et réfléchir aux moyens que vous avez pour faire face à ces difficultés, les traverser et retrouver une situation meilleure qui réponde à vos besoins. Vous ne nous dérangez donc absolument pas ! Notre service est fait pour soutenir et conseiller les personnes victimes de violence au sein du couple ou personnes se questionnant sur leur situation.

Vous avez raison, vivre de la violence psychologique n’est pas normale ! Elle est néfaste pour la santé, elle détruit les liens et peut-être parfois  interdite par la loi en fonction des actes qui peuvent relevés d'infractions au sens de la loi.

Dans tous les cas, vous avez donc le droit de recourir à de l’aide pour vous protéger et nous tenons à vous dire que vous n’êtes pas coupable de ce qui vous arrive. Seule la personne, qui décide de recourir à la violence, en est fautive.

Sur cette liste vous trouverez toutes les violences psychologiques et pourrez mieux identifier les comportements dans votre relation de couple. La violence psychologique inclut les actes liés à la jalousie, à la volonté de posséder l'autre. Le contrôle exercé par le/la partenaire peut déboucher sur du harcèlement: questionner à répétition, l'accuser, arriver à l'improviste ou l'appeler sans cesse pour vérifier son emploi du temps par exemple.

Maintenant que vous savez que le contrôle de l'autre est une violence psychologique, que pensez-vous faire?

Mettre de la distance quelque temps permettrait de vous reposer, vous retrouver, de reprendre confiance en vous et de faire le point sur vos besoins dans votre relation. L'envisageriez-vous? Et si oui, serait-ce possible dans votre situation?

Est-ce que vous auriez besoin de nous en dire un peu plus ou éventuellement d'en parler par téléphone avec des professionnel-le-s? Vous pouvez nous écrire à nouveau ou, pour le Valais, contacter la fondation l'Essentielles gratuitement au 079 320 98 70

Nous espérons que notre réponse vous donnera du courage et des réponses pour poursuivre votre démarche et vous envoyons nos meilleures pensées.

retour aux questions

Posez-nous votre question