Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3

retour aux questions

Questions/réponses

J’ai l’impression de subir et d’être auteur de violence psychologique

30 avril 2022 - Lio...

Je vis actuellement une situation difficile dans ma relation amoureuse. La personne que j’aime à commencé à vivre une relation amoureuse et sexuelle avec une tierce personne. Dès son annonce, je lui ai exprimé que cela me faisait beaucoup de peine, je lui ai expliqué que je me comparais, que j’avais peur d’être remplacé et de la perdre, que cela me serrait le cœur. Nous avons essayé de trouver ensemble une solution qui était peut-être un lien moins intime entre eux, mais finalement leur lien a évolué d’une manière différente et leurs relations continue.

Nous nous étions mis d’accord pour que ces liens soient compatibles mais ce n’est pas le cas pour moi, je sens de la douleur rien qu’en pensant à la situation ou en essayant d’accepter qu’ils sont ensemble. Alors j’exprime ma douleur, mon refus de la situation - mais vu notre historique relationnel où je n’ai moi-même souvent pas pris en compte la personne que j’aime - la situation ne change pas. Il devient alors difficile pour moi d’être en lien car je me sens fragile, je ne me sens plus en sécurité, je ne me sens plus pris en compte et je n’arrive pas à penser à autre chose. J’entre souvent dans des états autre d’angoisse, colère, obsessions ou je n’ai plus l’impression d’être moi-même ou de pouvoir me contrôler. Ces états font souvent peur à la personne que j’aime et il est difficile d’être en lien lorsque je suis dans ces états. Ils surviennent de manière répétitive quand je sais/sens qu’elle est avec l’autre personne, quand je pense à la situation, donc plutôt souvent ces derniers mois. J’ai l’impression que la personne que j’aime ne comprend pas ma douleur car elle continue d’agir d’une manière qui me fait de la peine. Cela m’énerve beaucoup, me fait de la peine et je lui en veux de ne pas agir différemment.

Alors souvent je fais pleins de reproche, j’essaye de clarifier ce qui me fait de la peine et cela fait beaucoup de mal à la personne que j’aime, car j’ai besoin de distance, car je deviens dur, car je suis souvent dans des états trop fragiles et colériques pour m’expliquer de manière constructive. Je ne sais plus quoi faire.

Exprimer ma colère ne change rien, cela fait même de la peine à la personne que j’aime. J’essaye d’être à l’écoute et de comprendre que la situation est aussi difficile pour l’autre, mais chaque fois qu’elle m’explique sa souffrance due à ma manière de réagir, je n’arrive pas à m’empêcher de me dire qu’elle ne comprend pas ce que je vis, qu’elle ne comprend pas que je réagis ainsi car je suis profondément blessé par ses actes.

J’ai besoin aide pour gérer les états dans lesquels cette situation me met (je peut recourir à la violence sur les objets, moi-meme et à la violence psychologique sur la personne que j’aime) et pour comprendre pourquoi cela me met dans de tels états et ne plus réagir de telle manière.

Pouvez-vous m’aider ou m’indiquer où m’adresser ?

Notre réponse

Bonjour Monsieur,

Vous nous décrivez les difficultés rencontrées au sein de votre couple depuis plusieurs mois suite à des choix de votre partenaire. Vous recherchez de l’aide pour trouver des solutions tout en tentant des comportements plus adéquats et constructifs pour changer la situation. Parfois vous agissez de la violence en réaction à ce que vous vivez et vous vous sentez perdu.

Votre vécu est certainement difficile et très douloureux comme vous le décrivez. Vous vous décrivez comme très sensible face à la possibilité de perdre votre partenaire qui a entamé une relation en parallèle de la vôtre. Vos réactions renvoient à un état d’âme et une instabilité affective difficile à vivre au quotidien.

Si nous vous avons bien compris : vous souhaitez une relation de couple exclusive avec votre partenaire et pour ce faire vous tentez de trouver une cohérence face aux choix différents de cette dernière. Nous avons l’impression que vous vous sentez dans une impasse et également impuissant. De part et d’autre, il s’agit de choix personnels : d’un côté votre partenaire a fait le choix d’une relation intime avec une autre personne que vous et de votre côté vous souhaitez une relation exclusive et avez décidé de chercher un moyen pour rendre compatibles ces deux choix.

Pouvoir faire des choix en toute connaissance de cause constitue la liberté et la force que nous avons toutes et tous: que souhaitez-vous pour vous-même et pour ce couple dans la situation actuelle ? Si votre désir profond ne peut pas être comblé, quel choix avez-vous ? L’impasse vient souvent de l’absence de réponses à ces questions.

La tristesse et l'angoisse qui peuvent se manifester dans ces situations complexes sont souvent accompagnées de colère, voire de rage, envers celles et ceux qui nous font traverser des émotions douloureuses, des manques profonds et lorsqu’elles/ils nous font vivre un sentiment subjectif d’injustice. La jalousie peut également apparaître si l'objet de notre amour trouve à l'extérieur de la relation une source de gratification et de plaisir autre que celui qu'on lui apporte.

Ces réactions trouvent ainsi une explication. Cependant si ressentir de la colère est une réaction humaine à la peur de perdre ou au sentiment d’injustice, il est possible qu’elle devienne agressivité et violence lorsqu’elle se traduit en actes ou tentatives désespérées de maintenir l’autre ou le/la forcer à changer de comportements. Ainsi du contrôle et de la domination émergent comme la seule manière de se rassurer puisqu'on ne parvient pas à faire confiance à l'autre.

Au bout de ce processus nous arrivons aux questions fondamentales de toute relation humaine : peut-on exiger des comportements en fonction de nos propres attentes si l’autre en choisit d’autres ? Puis-je lui en vouloir, revendiquer une injustice, exercer des pressions et de la force pour que l’autre fasse ce que j’attends de lui ? Nous sommes là aux origines de l’utilisation possible de la violence elle-même sous plusieurs formes…

Pour initier un processus de changement il est tout d’abord nécessaire de viser une maîtrise et gestion de vos émotions dans les moments plus difficiles. Les réactions de colère ou d’agressivité sont évitables et il est possible d'apprendre à les anticiper et à les gérer car elles occasionnent davantage de souffrance et ne laissent aucune place aux solutions. Nous sommes confiant-e-s quant à votre capacité à mener des choix avec courage dans cette situation précise et difficile, y compris si ces choix peuvent impliquer des pertes, des deuils…

Si vous arriver à identifier ce que vous pouvez accepter, ce qui vous convient et ce qui au contraire est au-delà de vos forces, de vos besoins et vous blesse alors un autre choix des possibles se présentera à vous. Des choix qui soient respectueux de vous-même, de vos besoins tout en étant respectueux de votre partenaire.

Voilà un chemin complexe et exigeant, nous en convenons, ceci peut parler en faveur d’un soutien que vous pourriez trouver dans la psychothérapie. Une aide précieuse serait de consulter des professionnel-le-s afin de pouvoir échanger autour des problématiques qui vous déstabilisent et engendrent autant de détresse. Dans le canton de Neuchâtel, vous pouvez vous adresser par exemple:

secteur de consultation conjugale du CSP présent à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds:

CSP Neuchâtel
Rue des Parcs 11
Case postale
2002 Neuchâtel 2

La Chaux-de-Fonds
Rue du Temple-Allemand 23
2300 La Chaux-de-Fonds

Ligne unique pour prendre rendez-vous: Tél. 032 886 91 00

Sur le site de Fédération Suisse des Psychologues (FSP), vous trouvez également un annuaire recensant les psychologues qualifié-e-s en conseils et/ou en thérapie: https://www.psychologie.ch/fr.

N’hésitez pas à nous écrire si vous en sentez encore le besoin et/ou si vous avez d'autres questions, Nous vous souhaitons beaucoup de force et de courage et surtout beaucoup bienveillance envers vous-même et votre conjointe.

retour aux questions

Posez-nous votre question