Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Lorsque je me fâche avec mon épouse, je finis par lui demander de quitter la maison et j'ai des propos blessants, comment réagir autrement?

08 novembre 2017 - loursduvallon

Régulièrement je me fâche avec mon épouse pour au départ des peccadilles, mais par finir de lui demander de quitter la maison. Propos blessant que je regrette le lendemain mais le mal est fait. Comment faire pour ne plus réagir ainsi?

Notre réponse :

Bonjour Monsieur,

Vos réactions lors des divergences avec votre compagne vous inquiètent. Dans ces situations, vous lui demandez de quitter le domicile pour ensuite vous en vouloir d'avoir agi ainsi. Vous souhaitez réagir autrement.

Il semblerait que, lors de ces altercations, il y ait recours à de la violence verbale, mais probablement aussi psychologique puisque vous nous dites que vous demandez à votre épouse de quitter le foyer. L'utilisation de ces formes de violence est certainement liée à votre vécu intérieur lors d'une confrontation de positions différentes. Il nous semble opportun, au-delà des contenus de vos échanges, de vous questionner plus particulièrement sur l'effet que ces manifestations engendrent en vous. Quelles émotions ressentez-vous dans ces moments ? Vous sentez-vous blessé, déstabilisé, dévalorisé ou frustré ? Le fait de demander à votre femme de partir est-il l'expression de votre colère ? Pour quelles raisons ces crises surgissent-elles en vous lors de vos interactions avec elle ?

Les agressions verbales et les réactions tempêtueuses sont évitables et il est tout à fait possible d'apprendre à les anticiper et à les canaliser. Néanmoins, il est indispensable d’être conscient que ces formes de violence, en plus de vous faire éprouver de la culpabilité ainsi qu’une baisse d'estime personnelle, peuvent être des prémisses de la violence physique. Votre relation de couple court un danger, il convient de mettre en œuvre les actions nécessaires pour l’éviter.

Il est important de ne pas rester seul avec ce vécu et vos sentiments. Nous vous soutenons de tout cœur dans votre désir de partager votre expérience ainsi que vos regrets. Vous faire aider par des professionnel·le·s est certainement une option envisageable pour vous et votre épouse. Ce type d'accompagnement peut vous aider à comprendre l’origine de vos agissements ainsi qu’à les gérer. Cette démarche peut être effectuée en consultation de couple, à condition que votre femme soit d’accord. Les sujets abordés lors de ces entretiens peuvent se focaliser sur votre sentiment mutuel d'incompréhension, vos oppositions et comment parvenir à les dépasser.

Accepter une aide est aussi possible, en particulier en ce qui concerne le recours à la violence. Dans le canton de Neuchâtel, le SAVC (Service pour Auteurs-e-s de Violence Conjugale) et B.a.s.t.A (Bureau d'Aide et de Soutien à Visée Thérapeutique) suivent les personnes faisant usage de violence. Leurs numéros de téléphone sont le 032 863 30 60 pour B.a.s.t.A et le 032 886 80 08 pour le SAVC. Cette démarche vous aiderait également à mieux comprendre vos accès de colère et comment réagir d'une manière plus constructive et respectueuse.

Nous vous souhaitons de pouvoir persévérer dans votre effort. Vous avez déjà fait un grand pas en nous contactant. Cela prouve que vous êtes responsable et doué d’une bonne capacité de réflexion sur vous-même. Nous sommes persuadé·e·s que des solutions existent et que vous pourrez découvrir des alternatives à ces comportements, retrouver les sentiments de respect et d'affection profonde qui ont certainement caractérisé le début de votre relation avec votre femme. Nous vous encourageons vivement à poursuivre vos démarches et concrétiser votre progression vers un avenir plus serein. Bien à vous.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question