Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Je vis des accès de colères, je suis blessante verbalement et il m'arrive d'insulter mon copain. Je ne sais vraiment pas quoi faire pour éviter cela.

26 avril 2019 - Eli...

Je suis en couple depuis 3 ans avec mon copain et nous avons récemment aménagé ensemble. Depuis, je vis des accès de colère très fortes. Ça part sur une petite dispute et le ton monte. Je suis surtout blessante dans les mots, je remets tout en cause et il m’arrive même d’insulter.Durant ces moments je n’arrive plus à me contrôler et je crie très fort. Puis d’un coup je me sens vidée. La dispute se conclue toujours sur le fait que je pars en disant que je ne veux plus comtinuer cette relation. C’est déjà 3-4 fois et je sais vraiment pas quoi faire pour éviter cela. Je vis dans l’angoisse de vivre ça à nouveau. Merci pour votre réponse.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous partagez vos préoccupations par rapport à vos réactions envers votre partenaire, notamment lorsque vous vous mettez en colère et vous insultez votre compagnon. Vous craignez fortement de répéter encore vos comportements verbaux et vous souhaitez ne plus les utiliser.

 Lorsque vous insultez votre compagnon ou vous criez à son encontre vous utilisez des formes de violence verbales de par la part blessante que vos mots impliquent, il est alors important que vous cherchiez des solutions pour cesser vos agissements.

Premièrement il nous apparaît indispensable de comprendre l'origine de votre énervement ou du moins ce qui cause votre colère. La colère est une émotion en elle-même tout à fait humaine et elle est un bon avertissement personnel de notre vécu intérieur, un signal qu'il faut prendre en compte pour mieux comprendre ce qui se passe en nous. Ce que nous savons est que généralement elle jaillit d'un sentiment personnel ou un vécu d'injustice, ou des aspects que nous vivons comme blessants ou qui ne nous conviennent pas, de l'autre ou de nous-même. La colère devient ainsi un signal, dans la mesure où elle vient nous signifier quels besoins se sont avérés insatisfaits, quels désirs ou attentes sont restés sans réponse. Le surgissement de la colère est donc en relation avec des événements précis, des mots ou des situations que nous vivons comme personnellement injustes, frustrants ou déstabilisants. Parfois il arrive aussi que des événements ou vécus antérieurs jouent un rôle dans la situation présente et qu’ils agrandissent les émotions au point de nous sentir dépassés. Nos réactions à la suite d'un sentiment de colère peuvent donc être utiles pour contrer le tort qui nous percevons, manifester notre désaccord et nous inciter à résoudre les conflits.

Le plus utile pour trouver des alternatives de comportement lorsque nous sommes saisis par des accès de colère et pour sa gestion est généralement d'abord la compréhension du propre vécu intérieur. Pour ce faire il est indispensable de vous interroger sur la source de votre colère. Êtes-vous en mesure d’identifier quels sont les éléments qui vous touchent si intensément et qui provoquent en vous autant de colère ? Qu'est-ce qui ne vous convient pas ? Ce sont des éléments générés réellement par votre compagnon ou plus des rappels de votre passé qui se présentent à vous à travers lui ? Êtes-vous éventuellement insatisfaite de vous-même dans la relation ?

Si par réaction de colère vous devriez utiliser de la violence, peu importe sous quelle forme, il vous revient la responsabilité de cesser vos agissements indépendamment d'une éventuelle perte de maîtrise au moment où vos émotions sont les plus intenses. Lorsque nous utilisons des moyens violents nous générons à notre tour souffrance et blessures à l'encontre de l'autre et nous alimentons bien plus des spirales et escalades de violence que non une recherche constructive de solutions. Mais l’utilisation de l’agression verbale et les réactions de colère démesurées sont évitables et il est tout à fait possible d'apprendre à les anticiper et à les gérer, parfois des stratégies peuvent être appliquées (cf. « Plan d'urgence »). Elles sont davantage et durablement évitables quand les éléments qui en sont à l’origine sont mieux identifiés et sont affrontés. Vous faire aider par des professionnel·le·s est certainement un atout supplémentaire. Dans le canton de Vaud, nous vous recommandons de vous adresser au Centre Prévention de l'Ale, au  021 321 24 00.  Ce type d'accompagnement peut également vous aider dans votre compréhension des origines de vos comportements et à les gérer.

Enfin votre colère est humaine et utile à condition que vous l’exploitiez sans qu’elle devienne destructrice. La répétition des réactions de violence vient du contact constant avec la frustration et l’injustice, c'est pourquoi nous vous encourageons à persévérer dans votre recherche de solution et d'aide.

Nous restons à votre disposition si vous souhaitez nous poser d'autres questions, nous en dire plus ou encore donner des nouvelles.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique

Posez-nous votre question