Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Je n arrive pas à maîtriser ma colère et je deviens violent

16 novembre 2019 - L19...

Bonjour,

Voilà j ai besoin d aide et de trouver des solutions viables, j ai besoin de soutiens pour éviter un point de non retour. Je suis un jeune père de famille qui aime fort son fils et sa femme et les perdre à cause de mon comportement m anéantirai... J ai déjà discuté avec une psychologue mais elle ne m a pas vraiment aidé à mettre en place des choses si ce n est que de m écouter à vider mon sac...

Notre réponse

Bonjour Monsieur,

Tout d’abord, nous vous prions de nous excuser pour notre délai de réponse, nous avons reçu un grand nombre de demandes ces derniers temps.

Vous avez tendance à perdre votre maîtrise sous l’effet de la colère et vous craignez de perdre votre compagne et votre fils de part vos comportements.

Nous ignorons les formes et situations exactes dans lesquelles vous recourez à des violences et si cette violence est adressée à l’encontre de votre femme ou également si elle s’exprime envers votre fils. Il n’en reste pas moins que votre inquiétude est justifiée dans la mesure où nous nous observons que les manifestations de violence dans un couple tendent à se reproduire comme dans un cycle, à se répéter et malheureusement également à s'intensifier au fil du temps. Il est donc possible que dans votre couple cette spirale de violence s’est installée durablement à la suite de plusieurs violences ce qui occasionne davantage de souffrance pour votre entourage et pour vous-même. Dans une telle évolution, si rien n’est entrepris pour stopper la violence et trouver des solutions, elle ne peut que s’accroitre et augmenter le danger de répéter les comportements violents pour atteindre un « point de non-retour » comme vous l’appelez qui pourrait être par exemple une séparation ou une condamnation pénale. Votre enfant également subit les conséquences de vos comportements en souffrant de l’exposition à vos excès de colère.

Pour initier un processus de changement il est tout d’abord nécessaire de viser une maîtrise et gestion de vos émotions dans les moments plus difficiles. Les réactions de colère ou d’agressivité par exemple sont évitables et il est possible d'apprendre à les anticiper et à les gérer. Cependant il est indispensable que vous identifiiez précisément la source de vos énervements et les émotions qui les accompagnent. Arrivez-vous à mieux reconnaître en quoi des situations vous réveillent contrariété, agacement ou irritation ? Qu’est-ce qui vous est insupportable ou inacceptable dans ces moments ? En connaissez-vous la raison ? Quelles sont les émotions qui s’activent en vous autre que l’énervement ou la colère ? Craignez-vous quelque chose en ces instants ?

A partir de cette meilleure identification des éléments en vous, vous pourrez amorcer une compréhension des déclencheurs de vos réactions violentes qui peuvent avoir souvent un lien avec la difficulté à accepter des sujets personnels. Il est souvent possible que ce travail de compréhension et de changement ne soit pas aisé lorsqu’il est mené d’une manière solitaire. C’est pourquoi nous conseillons souvent de trouver une aide professionnelle pour soulager vos tensions et surtout prendre soin des sujets qui agissent en vous. Votre expérience auprès d’une psychologue a certainement été utile comme vous le précisez pour vous confier. Généralement pouvoir faire diminuer la pression interne est un très bon premier pas pour éviter le déclenchement d’autre formes de violence même verbale. Il se peut également comme vous semblez l’identifier, que ces consultations demandent d’être complétées par des aspects ou démarches plus pratiques encore. Un centre spécialisé dans l’accompagnement des personnes ayant recours à la violence peut opérer dans ce sens et vous offrir des pistes de changement fort utiles. A Lausanne vous pouvez trouver de l'aide en contactant le Centre de Prévention de l'Ale (021 321 24 00) qui sera à même de répondre à toutes vos questions et vous proposer un travail spécifiquement orienté et trouver des stratégies de gestion de vos colères. Vous pourriez également y trouver du soutien quant à vos choix de comportements éducatifs pour assumer votre rôle parental sans avoir recours à des comportements violents que vous regrettez par la suite.

Plus vite vous agissez sur les thèmes qui alimentent vos formes de violence, plus vous augmentez les chances d’un changement rapide et durable. Dès lors nous ne pouvons que vous encourager à poursuivre vos efforts pour que vos relations soient préservées, plus satisfaisants et votre image de père meilleure. N'hésitez pas à nous recontacter pour toute information supplémentaire.

retour aux questions

Posez-nous votre question