Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Je me sens triste et coupable d'avoir été maltraitante envers mon enfant

02 août 2018 - Cos...

Enfant, j’ai subi de la violence physique et psychologique de la part de ma mère. Je suis actuellement maman de 2 enfants: 4 et 2 ans. Hier pour la deuxième fois j’ai été maltraitante envers mon fils aîné. Je m’étais promise de ne jamais faire subir ça à mes enfants. Je suis triste, je me sens coupable

Notre réponse :

Bonjour Madame,

nous avons pris note de votre témoignage avec attention.

Nous entendons que vous avez exercé pour la deuxième fois un comportement que vous jugez problématique à l'encontre de votre fils. Ce comportement vous fait vous sentir coupable et triste ceci d'autant plus que vous avez subi de la violence psychologique et physique enfant. Ce comportement est-il similaire ou proche de ce que vous avez subi alors ?

Vous ne précisez pas si vous avez besoin d'aide. Pour quelles raisons ? Quelqu'un ou quelque chose vous empêche de demander de l'aide ? Estimez-vous qu'une aide pourrait vous être utile, et si c'est le cas, laquelle ? 

Quoiqu'il en soit, nous écrire est un premier pas pour éviter que ce comportement ne s'installe et ne se répète, car comme vous le savez, les comportements de maltraitance vis-à-vis des enfants sont toujours interdits par la loi protégeant les mineur-e-s. En nous contactant, vous faites preuve de responsabilité et de ressources pour aller de l'avant.

Le soutien d'un-e professionnel-le est une bonne manière de prendre du recul et ainsi d'éviter de faire quelque chose en contradiction avec vos principes éducatifs. C'est pourquoi nous vous transmettons deux adresses de soutien. La première est celle de l'association Fa-SA-Vi Famille sans Violence située à Martigny. Auprès de ces professionnel-le-s, vous pourrez trouver une écoute et du soutien tant face à ce que vous avez vécu enfant que face à ce que vous vivez actuellement en tant que mère. La deuxième est une institution en Valais qui accompagne les familles et les enfants en difficulté: Institut St-Raphaël.

En espérant avoir répondu à votre témoignage d'une façon adéquate pour vous, nous restons disponibles pour tout autre renseignement et/ou si vous avez besoin de détailler un peu plus les circonstances autour du comportement à l'encontre de votre fils.  

Nous vous adressons, Madame, nos meilleures salutations. Bien à vous.

retour aux questions Posez-nous votre question