Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

J'exerce de la violence. Le recours a la castration chimique est-il une solution?

21 septembre 2019 - Phi...

Bonjour, J'exerce de la violence psychologique, économique et sexuelle envers ma femme. Je suis également addiction à la masturbation. Le recours a la castration chimique est il une solution ? Merci

Notre réponse

Bonjour, 

Face à votre exercice de violence envers votre femme, en particulier sexuelle, vous nous demandez si la castration chimique est une solution.

Tout comportement d’agressivité de violence est modifiable même lorsqu’il se cumule avec une addition comme vous nous le précisez. Nous ignorons si la « castration chimique » que vous nommez, si par là vous entendez une inhibition drastique de la libido par la prise de médicaments, est une solution réelle de modification du problème de violence. La réduction de la libido ne serait à elle seule régler vos comportements relationnels en faisant usage de la violence. Il vous revient donc de trouver des alternatives à l’usage de la violence, cette responsabilité ne peut être enlevée à l’aide de médicaments. Dans tous les cas l’apport d’une aide par les médicaments est une question que vous devez impérativement discuter concrètement avec votre médecin traitant.

Il reste néanmoins fort probable que vous nécessitiez de l’aide professionnelle pour bien comprendre les conditions et le contexte de l’exercice de votre violence. Si un apport médical s’avère nécessaire, il également possible que vous devriez le compléter par une approche thérapeutique qui pourrait vous aider concrètement à améliorer le problème dans son ensemble et pouvoir être accompagné. A Genève vous pouvez faire appel à des spécialistes de la violence conjugale, VIRES (022/328.44.33) accueille les personnes qui vivent des difficultés en lien avec la violence telles que vous nous les annoncez. Nous vous conseillons de les contacter pour un bilan et connaître les possibilités thérapeutiques qu’ils peuvent vous offrir pour des concrètes alternatives à la violence.

En fin, mais pas par ordre d’importance, nous attirons toute votre attention sur le fait que la violence sexuelle, autre qu’être punissable par la loi, provoque des graves dommages à votre femme et met certainement votre couple en péril. C’est pourquoi nous vous encourageons à faire appel à de l’aide spécialisée tout comme vous venez de le faire en nous écrivant.

Nous restons à votre disposition si vous avez d'autres questions. 

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Psychologique, Sexuelle, Economique

Posez-nous votre question