Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

J'ai été soumise à la violence et je reproduis cela sur mes enfants

02 septembre 2020 - Jul...

Bonjour,

je vous écris car j'ai besoin d'aide et ne sais auprès de qui la trouver. Mère de deux enfants, j'ai quitté leur père il y a 2 ans suite à des violences que je subis toujours (insultes, menaces). Opposée à toute sorte de violence "éducative" et persuadée de sa nocivité, je me vois pourtant régulièrement exploser et ne parviens que difficilement ou pas du tout à contrôler ma colère. Je crie. Parfois je frappe (la main, fessée). Ensuite je regrette, je pleure, je demande pardon, je promets de m'améliorer... et un jour à nouveau j'échoue à me contrôler.

Je me vois m'enfoncer dans cette spirale de violence et j'ai peur de voir les choses empirer, je fais peur à mes enfants, notre relation est abimée par chaque épisode, je voudrais être aidée pour redresser la barre et retrouver la sérénité dans ma famille.

Mes proches me disent que je me juge trop durement, que je suis une bonne mère, et moi j'ai la sensation d'être une escroquerie, de duper tout le monde. J'ai de faibles revenus et pas les moyens d'entamer une psychothérapie. Tous vos conseils seront bienvenus. Merci de m'avoir lue et bonne journée.

Notre réponse

Bonjour Madame,

Dans votre message, vous décrivez une situation dans laquelle vous vous positionnez contre la violence au sein de votre famille, tout en vivant des moments lors desquels votre colère explose en violence verbale, parfois physique. Nous pouvons imaginer le désarroi et la sensation d’escroquerie que vous fait vivre cet écart entre vos intentions d’être une mère protectrice et vos actes de violence qui blessent.

Vous nous dîtes que chaque épisode abîme votre relation avec vos enfants et que vous craignez que cela n’empire. Vos inquiétudes sont légitimes et vous faites bien de les écouter. La violence subie – de manière directe ou indirecte – par les enfants crée de la souffrance, et peut avoir des conséquences sur leur développement.

Nous écrire aujourd’hui est une démarche courageuse. Nous vous encourageons à poursuivre votre recherche d’aide, qui nous semble en effet nécessaire. Un soutien externe et professionnel pourra vous aider à sortir de cette spirale.

Dans le canton de Vaud, le Centre Prévention de l’Ale à Lausanne propose des entretiens confidentiels avec des intervenant-e-s spécialisé-e-s. Le premier entretien est gratuit. Par la suite, une participation financière est calculée à hauteur du revenu, ce qui devrait permettre à votre souhait de changement de ne pas être entravé par l’aspect financier. Vous pouvez les contacter au 021 321 24 00.

L’intervenant-e que vous rencontrerez pourra également réfléchir avec vous aux différentes options possibles afin de veiller à la protection de vos enfants selon leur âge et leurs besoins. D’ores et déjà, nous nous demandions si d’autres personnes qui entourent vos enfants sont au courant de la situation ? En effet, partager avec des proches ou des professionnel-le-s qui cotoient vos enfants est un premier pas important. Cela permet non seulement de ne pas rester seule avec le souci du bien-être de vos enfants, mais aussi de transmettre un message fort : vous ne banalisez pas et faites en sorte que vos enfants soient protégés.

Nous espérons que ces quelques lignes vous seront utiles. N’hésitez pas à nous écrire à nouveau si des questions subsistaient.

Bien cordialement.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique

Posez-nous votre question