Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Comment gérer ma colère et ne plus recourir à la violence?

03 octobre 2020 - koa...

Bonjour,

je suis avec mon ami depuis bientôt 3 ans. Cela fait maintenant 4-5 fois depuis 2 ans où quelque chose m’énerve (un détail...), on comment a s’engueuler et d’un coup je n’arrive plus à me gérer et commence à criser, tomber dans un trou noir. Que ça soit verbalement (je hausse le temps, cri, pleure) et physiquement (je commence à taper mon ami... qui lui essaye de se défendre comme il peut). Je n’arrive plus à me gérer, je suis hors de moi, j’ai de la peine à respirer et je surreagi.

Ensuite arrive un moment et le monde s’écroule, je me mets à pleurer, je culpabilise, j’ai mal au cœur parce que j’ai tappé l’homme de ma vie, que j’aime tant, et ceci pour rien. De lui avoir fait du mal me fait tellement mal. Je pleure pendant un moment.

Au bout d’un moment mon ami vient vers moi, dit qu’il m’aime été soutien. Cette douleur que j’ai au fond de moi restera encore quelques jours qui suivent. Et ensuite elle disparaît.

Normalement je suis une personne douce, heureuse, qui n’aime pas les bagarres et ne ferai jamais du mal, même pas à une mouche. Je ne sais pas quoi faire, est-ce un psy m’aiderait? Ou plutôt de la méditation? J’aime tellement mon ami, je n’ai pas envie de le perdre à cause d’une de ces crises. Et j’ai envie de m’améliorer, d’arrêter d’en arriver là. Ça m’use énormément. Pouvez-vous m’aider?

Notre réponse

Bonjour Madame,

Vous partagez avec nous vos réactions envers votre partenaire, notamment lorsqu'à certaines occasions vous êtes énervée, vous criez et vous l’agressez. Vous n’arrivez plus à vous écouter et vous ressentez de la culpabilité après vos actes de violence. Vous nous demandez ce qui pourrait vous aider à ne pas répéter ces situations douloureuses.

Votre inquiétude est justifiée dans la mesure où les comportements que vous nous décrivez constituent effectivement des formes de violence. Notre expérience nous montre que les manifestations de violence, quelles soient physiques, verbales ou psychologiques, se reproduisent comme dans un cycle et tendent à se répéter et malheureusement tendent également à s'intensifier au fil du temps. Vos constats sont donc pertinents et témoignent qu’une dynamique qui s’est malheureusement installée en mettant à mal la sécurité de votre partenaire et en péril votre relation de couple.

L’utilisation de la violence peut avoir la fonction d’exprimer des sentiments et tensions qui n’arrivent à être manifestées autrement. Savez-vous quels sont vos besoins dans les moments où vous recourez à la violence ? Quels sont les sujets qui sont en jeu ? Quelle souffrance ou frustration qui sont les vôtres y sont associées ? Quelles pensées anticipent et accompagnent vos pertes de contrôle ? Quelles émotions sont présentes à ces moments en plus de la colère ?

Vous pouvez apprendre à mieux identifier vos propres comportements violents quelle qu’en soit la source et vous devez apprendre à les anticiper et à les gérer. Il est probable qu’il soit nécessaire de mieux comprendre quels éléments répétitifs sont à l’origine de vos comportements dans le but de les éviter. Souvent les excès de colère et l’attaque sont révélateurs d’une difficulté à percevoir ce qui nous blesse, nos besoins et de les exprimer correctement. Néanmoins l’utilisation de l’agression et les réactions de colère démesurées sont évitables et il est tout à fait possible d'apprendre à les anticiper et à les gérer. Pour ce processus qui peut être difficile et demander du temps, vous pourriez avoir besoin d’une aide professionnelle pour vous aider à mieux comprendre ce qui se passe en vous et vous accompagner dans votre processus de changement.

Pour le canton de Berne, vous pouvez trouver une aide spécialisée auprès des professionnel-le-s de:

Fachstelle Gewalt Bern

Seilerstrasse 25

3001 Bern

031 381 75 06

info@fachstellegewalt.ch

Vous avez reconnu vos comportements de violence ce qui constitue des prémisses importantes pour votre changement, nous vous encourageons vivement à poursuivre vos efforts en prenant entièrement vos responsabilités en demandant de l’aide. Bien que vous puissiez compter sur un soutien précieux de la part de votre partenaire, il vous revient de briser ce cycle de violence.

N’hésitez pas à nous écrire si vous le souhaitez ou si vous en avez besoin.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question