Votre contribution aide à lutter contre la violence

Informations postales:
CCP : 17-512222-3
IBAN : CH58 0900 0000 1751 2222 3
retour aux questions

Questions/réponses

Auteur de violences à répétition

14 décembre 2018 - Le ...

J'aime ma copine plus que tout au monde mais pourquoi je la frappe, l'insulte et la rabaisse ?

Notre réponse

Bonjour Monsieur,

Vous nous avez écrit deux messages auxquels nous répondons ici.

Vous vous demandez quelles sont les raisons de vos comportements violents envers votre copine. Comportements que vous estimez ne pas arriver à contrôler malgré que vous aimiez votre copine et qu'elle vous a toujours soutenu.

Faire le constat de sa propre violence n’est pas chose aisée, mais cela est un premier pas important et précieux. Néanmoins il vous revient la responsabilité et la tâche, parfois difficile, de trouver des solutions pour changer vos comportements. L'utilisation de la violence ainsi que la mise en danger de la vie de votre compagne sont répréhensibles par la loi et vous vous exposez à des sanctions pénales. De même, il est probable que la solidité de votre relation soit remise en question car vos gestes s'éloignent beaucoup du respect et des gestes d'affections attendus dans une relation de couple.

Pour pouvoir entamer un véritable changement, vous vous posez les bonnes questions. En effet, il est indispensable de pouvoir identifier les raisons et les éléments qui se présentent lors de la manifestation de votre violence. Vous pouvez par exemple vous questionner et identifier : dans quelles situations et contextes apparaissent vos comportements violents ? Quels en sont les déclencheurs ? Quels sont vos ressentis qui les accompagnent ? Ces situations s’apparentent-elles à d’autres situations similaires déjà vécues dans votre passé?

Entamer un processus de changement est tout à fait possible et surtout nécessaire lorsqu’il y a utilisation de la violence et que la souffrance est présente auprès de celles et ceux qui la subissent. Bien que vous ayez le sentiment de ne pas pouvoir vous contrôler, le renoncement à la violence est à la portée de vos choix et vous pouvez trouver des solutions. Il existe pour cela de l'aide auprès de professionnel-le-s qui peuvent vous accompagner pour comprendre l'origine de vos comportements et connaître les moyens possibles de changements, ce que vous souhaitez aujourd'hui. À Neuchâtel par exemple le Service pour les auteur-e-s de violence conjugale (SAVC) travaille dans ce sens et vous y trouverez l'attention et les conseils utiles pour une telle démarche. N'hésitez pas à les contacter au 032 886 80 08 ?ou par Email: savc@cnp.ch.

Nous sommes convaincu-e-s que le pas de demander de l’aide vous encouragera à poursuivre vos efforts pour enfin briser le cycle de la violence, mais il sera également un signe fort pour votre compagne à qui vous tenez tellement. Cela constituera un élément concret indiquant que « vous prenez sur vous » la responsabilité de votre changement.

Nous vous encourageons à vous confier à des professionnel-e-s de confiance et qualifiés qui pourront vous apporter un soutien et un soulagement important dans votre situation.

N'hésitez pas à nous recontacter si vous le souhaitez et si vous en sentez le besoin.

retour aux questions

Autres questions sur le même thème : Physique, Psychologique

Posez-nous votre question