Responsabiliser

Bien qu'il ne l'admette généralement pas, l'auteur-e des violences est seul responsable de ses actes . Il/elle doit en prendre conscience et réaliser la gravité des conséquences de la violence sur sa/son partenaire et leurs éventuels enfants.

Encourager à parler

Parler soulage et permet de chercher une issue à la violence. Si la personne ne souhaite pas se dévoiler auprès de vous, indiquez-lui que sur ce site il peut poser ses questions anonymement. Un-e spécialiste lui répondra dans les 72 heures.

Ecouter sans cautionner

La personne qui a des comportements violents va ressentir un réel et pénible sentiment de culpabilité. Ne parvenant pas à sortir de la spirale de la violence, son estime d'elle-même va également être affectée. Il est nécessaire que la personne puisse exprimer cette souffrance, bien qu'elle n'excuse en rien la violence.

  • Rappelez-lui que la violence n'est pas une perte, mais une prise de contrôle
  • Montrez-lui qu'il y a d'autres moyens d'exprimer sa rage ou ses frustrations
  • Ne le laissez pas utiliser sa douleur pour justifier ou excuser sa violence
  • Dites-lui que sa/son partenaire doit pouvoir vivre dans la dignité et mérite estime et respect

La violence n'est jamais une solution

Ayez un discours ferme et sans appel sur la violence. L'agresseur-e doit entendre que l'utilisation de celle-ci n'est jamais justifiable, qu'elle ne règle aucun problème, au contraire.

  • Même s'il/elle ne les admet pas, condamnez les actes de violence
  • Dites-lui qu'il n'y a pas d'excuse au recours à la violence
  • Rappelez-lui qu'il/elle sait, dans d'autres situations, résoudre ses conflits sans violence
  • Confirmez-lui que la violence péjore l'avenir de ses enfants, même s'ils n'assistent pas directement aux scènes.

Rester proche

Face à la violence, l'entourage est mal à l'aise, se sent impuissant et tend à s'éloigner. Mais plus la personne qui recourt à la violence est isolée, plus elle va se confiner dans la violence de son foyer.

  • Appelez-le, demandez-lui de ses nouvelles
  • Proposer un moment ensemble, loin du foyer
  • Dites-lui que vous être disponible pour lui/elle

La violence a de graves conséquences

Même s'il n'y a eu aucun coup porté, lorsqu'il y a de la violence dans un couple, les partenaires et les enfants vont être souffrir et être fragilisés. Une aide extérieure est généralement nécessaire pour chaque membre de la famille. L'agresseur s'éloigne un peu plus de ses proches et de lui-même à chaque acte de violence. Il doit comprendre la gravité et les conséquences de ses actes.

En savoir plus sur les conséquences

Que faire?

  • Informez-le des souffrances engendrées par la violence sur lui-même et sur ses proches
  • Encouragez-le à se faire aider, pour cesser de violenter sa compagne
  • Donnez-lui les adresses des services qui pourront l'accompagner hors de la violence