Plan d'urgence

Des moyens concrets doivent être adoptés immédiatement pour réduire les tensions et éviter les explosions de violence. Ne manquez pas de les appliquer. La sécurité de votre partenaire et son bien-être sont en jeu, ainsi que ceux de vos enfants si vous en avez. Pour résoudre durablement le problème, un soutien extérieur est en revanche indispensable.

Reconnaître les signaux d'alarme

Il y a des signes qui annoncent l'arrivée d'une crise. Savoir les reconnaître rapidement permet de réagir et d'éviter le pire. Quand la tension monte, vous avez peut-être le front brûlant, la mâchoire qui se crispe, les poings qui se serrent, les mains moites ou encore des picotements dans la nuque. Soyez attentif à ces signes et sortez sur le champ dès qu'ils se manifestent.

Sortir immédiatement

Vous sentez la rage vous submerger ? Vous êtes hors de vous ? Sortez immédiatement. Allez faire un tour pour décharger vos tensions. Réfléchissez à ce qui se passe à l'intérieur de vous. Essayez de percevoir les émotions qui se cachent bien souvent derrière la colère (honte, peur, tristesse, etc.). Appelez un-e proche ou le 143 (ligne de la Main tendue, écoute confidentielle et anonyme 24h/24). Ne retournez vers votre partenaire qu'une fois le calme retrouvé.

Décharger les tensions

Cherchez à relâcher vos tensions. Pratiquez un sport, courez régulièrement, bricolez, écoutez un disque, peignez, voyez vos ami-e-s... A vous de trouver les activités qui vous détendent et vous ressourcent.

Ecrire un journal

Vous pouvez tenir un journal, dans lequel vous écrirez ce qui se passe jour après jour et comment vous vous sentez. Pour mieux apprendre à identifier les signaux d'alarme, exposez-y, dans le détail, le déroulement des épisodes violents en mentionnant les faits et les sentiments qui se sont enchaînés dans l'escalade.