retour

VIOLENCE QUE FAIRE lance une campagne de sensibilisation : sortir du silence

Le 8 mars prochain, Journée internationale des droits des femmes, marquera le coup d'envoi de la nouvelle campagne de sensibilisation de l'Association VIOLENCE QUE FAIRE au sein du réseau médical romand.

Les Clubs Soroptimist de Lausanne et de Lavaux, ainsi que le Zonta Club de Lausanne ont remis vendredi 2 mars un chèque de 20'500 francs à l'Association VIOLENCE QUE FAIRE. Cette somme est le résultat de la grande vente de sacs à main et de foulards de seconde main du 25 novembre dernier. Cette levée de fond permettra à l'Association de lancer une campagne de sensibilisation au sein du réseau médical romand. Le 8 mars prochain, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l'ensemble des hôpitaux, cabinets médicaux et pharmacies de toute la Suisse romande recevront les nouveaux flyers de l'Association ainsi qu'un support de présentation qu'ils pourront mettre à disposition de leurs patient·e·s. Au total, 148'000 flyers seront envoyés afin d'encourager les victimes, auteur·e·s et témoins à sortir du silence et faire un premier pas pour briser le cycle de la violence au sein du couple.

A cette occasion, la Coordinatrice de l'Association VIOLENCE QUE FAIRE, Marion Labeaut, était à l'antenne de la radio LFM, mercredi 7 mars 2018, pour parler de violence au sein du couple et de la nouvelle campagne de sensibilisation.

Sur la photo, de gauche à droite, du 1er au dernier rang : Marion Labeaut (Coordinatrice de l’Association VIOLENCE QUE FAIRE), Sonja Ebert (Directrice de programme du Club Soroptimist de Lausanne), Françoise Aubort (Présidente du Club Soroptimist de Lavaux), Béatrice Jacot (Trésorière de Club Soroptimist de Lausanne), Nathalie Piguet (Présidente du Club Soroptimist de Lausanne), Gabrielle Henry (vice présidente du Club Soroptimist de Lavaux), Geneviève Gehrig (Présidente du Zonta Club Lausanne), Irène Schmidlin (membre du Comité de l’Association VIOLENCE QUE FAIRE), Monique Serneels (membre du Zonta Club Lausanne)

Recto-verso du Flyer de l'Association VIOLENCE QUE FAIRE

Interview de Marion Labeaut à la radio LFM